Espace club


Cet espace est dédié entièrement aux clubs de judo de la Ligue Occitanie.

Il vous permettra de déposer les affiches de vos événements afin de les faire connaitre, les nouvelles importantes de votre club, les demandes que vous auriez à faire, les recherches que vous pourriez entreprendre, ...

N'hésitez pas à utiliser cet espace, votre espace !

 

 


1er TOURNOI LECLERC JU JITSU
ENTENTE NARBONNE SPORTS JUDO
Tournoi
POUSSINS BENJAMINS MINIMES CADETS JUNIORS SENIORS
22/04/2017
14H00
1 AVENUE DE LA NAIADE 11100 NARBONNE
REGLEMENT TOURNOI

Afin de présenter cette activité, des combats seront proposés aux pratiquants à partir de la catégorie
PAR EQUIPE
(ANIMATION)
POUSSINS mixte (B / J minimum)
BENJAMINS G & F (B/ J minimum)
MINIMES G& F(ceinture jaune minimum)

INDIVIDUEL
JUNIORS SENIORS G & F (ceinture verte minimum) qui souhaitent se présenter. L'arbitrage sera assuré par l’équipe technique départementale.
Médecin présent DURAND ROGER MATTHIAS et NICOLE TOUFFET infirmière.


Les objectifs :
-Intéresser et fidéliser ces catégories d’âge par un système évolutif.
-Participer au stage et à une formation technique.
-Permettre à chacun de pouvoir s’exprimer en technique et en efficacité.
- Ouvrir au plus grand nombre de pratiquants sur l’environnement judo jujitsu

Animation par équipe
POUSSINS BENJAMINS MINIMES

REGLEMENT POUSSINS ET BENJAMINS :
Sous FORME de RANDORI
POUSSIN : MIXTE 2007/ 2008 Durée des combats : 1mn 30mn catégorie moins de 25 kg moins de 35 kg plus de 35 kg et par regroupement morphologie avec accord du parent , du professeur ou président du club concernée

BENJAMIN G et F 2005 2006 Durée des combats : 2mn catégorie moins de 35 kg et moins de 50 kg et plus de 50 kg kg et par regroupement morphologie avec accord du parent , du professeur ou président du club concernée

PARTIE 1
Les atemis sont directs ou circulaires entre la ceinture et le cou (corps). Tout atemi « main » à la tête seront INTERDITE
En cas de poing fermé ou de coup porté, le jujitsuka sera sanctionné directement par un CHUI.
Tout atemi contrôlé, mais jugé trop appuyé par l’arbitre ne sera pas valorisé et sera sanctionné d’un CHUI au corps et d'un HANSOKU MAKE à la tête (hard contact).
PARTIE 2
Le positionnement en garde haute est autorisé. Les mains au pantalon sont autorisées
Formes techniques : SUTEMI, MAKIKOMI SONT INTERDITES
Les attaques avec 1 ou 2 genoux au sol sont autorisées. Ils seront valorisés s’il y a contrôle.
KAMI BAZAMI est interdit et amènera à une sanction immédiate de HANSOKU MAKE. La « prise de l’ours » est interdite même mains non jointes.
PARTIE 3
Les immobilisations :
Seuls les OSAE KOMI sur le dos et le ventre sont comptés selon le règlement F.F.I.J.
Un OSAE KOMI peut être déclenché lorsque les épaules du combattant adversaire sont contrôlées
Interdiction d’effectuer des clés sur toutes les articulations et des étranglements. (Toute tentative de soumission sera sanctionnée d’un HANSOKU MAKE)
Pénalités : selon le règlement de la F.F.I.J.

REGLEMENT MINIMES :
Minimes G et F 2003 2004 moins de 35 kg moins de 45 moins de 55 kg et plus de 55 kg et par regroupement morphologie avec accord du parent , du professeur ou président du club concerné

Partie 1 :
Les atemis pied / poing.
Tous les atemis sont directs ou circulaires entre la ceinture et le cou (corps). Tout atemi « main » à la tête seront à effectuer en circulaire, main ouverte et non portés. En cas de poing fermé ou de coup porté, le jujitsuka sera sanctionné directement par un CHUI.
Les atemis pied à la tête sont valorisés si et seulement s'ils sont parfaitement contrôlés et non portés.
Tout atemi contrôlé, sans blocage de la part du combattant adverse, sera valorisé par IPPON s’il s’arrête à moins de 10 cm du combattant adverse.
Tout atemi contrôlé, mais jugé trop appuyé par l’arbitre ne sera pas valorisé et sera sanctionné d’un CHUI au corps et d'un HANSOKU MAKE à la tête (hard contact).

Partie 2 :
Les projections et amenées au sol
Après une saisie, les attaques « à une main » (IPPON SEOI NAGE, KOSHI GURUMA...) seront autorisées dans la mesure où le résultat est immédiat et qu’il n’y a pas de contrainte au niveau du cou de UKE (SONOMAMA immédiat dans les cas inverses)..
Le positionnement en garde haute est autorisé. Les mains au pantalon sont autorisées.
Formes techniques : SUTEMI, MAKIKOMI et des attaques avec 1 ou 2 genoux au sol sont autorisées. Ils seront valorisés s’il y a contrôle.
KAMI BAZAMI est interdit et amènera à une sanction immédiate de HANSOKU MAKE. La « prise de l’ours » est interdite même mains non jointes.

Partie 3 :
Les immobilisations.
Seuls les OSAE KOMI sur le dos et le ventre sont comptés selon le règlement F.F.I.J.
Un OSAE KOMI peut être déclenché lorsque les épaules du combattant adversaire sont contrôlées sous la forme de JUJI GATAME mais sans que le bras soit tendu, ou sous la forme SANKAKU sans porter l’étranglement.
Interdiction d’effectuer des clés sur toutes les articulations et des étranglements. (Toute tentative de soumission sera sanctionnée d’un HANSOKU MAKE)
Pénalités : selon le règlement de la F.F.I.J.
Intervention de l’arbitre : L’arbitre doit intervenir pour arrêter toute action qu’il estime dangereuse (possibilité d’arrêter le combat).
Durée des combats : 2mn, temps d’immobilisation : 15s.
Récupération entre deux combats : deux fois le temps nominal de combat.
Athlètes féminins et masculins de nationalité Française et étrangère (non résidents licenciés F.F.J.D.A. inclus).
Ceinture orange minimum.
Deux années de licence F.F.J.D.A., dont celle de l’année en cours.
Certificat médical obligatoire mentionnant l’absence de contre-indication à la pratique du Judo, Jujitsu, en compétition datant de moins d’un an au jour de la compétition.
Critères de jugement :
- Précision , vitesse et contrôle en partie 1
- Efficacité et contrôle en partie 2
- Osae-komi en partie 3
Protections obligatoires : protège mains et protège tibias (fournis si nécessaire lors du tournoi), protège dents conseillé.
Surface de combat de 6m x 6m avec au moins 2 m de séparation entre chaque surface et 2 m de zone extérieure.
Accompagnant non autorisé.

REGLEMENT JUNIORS SENIORS
Le temps du combat est de 3 minutes. Entre 2 combats, un temps de récupération de 5 minutes minimum est autorisé.
Le combat est gagné lorsque l’un des combattants a marqué ippon dans les 3 parties ou a l’issue du temps par points cumulés.
Les catégories sont les suivantes :
Ccatégorie par morphologie avec accord du professeur président ou combattant
Femmes : -55 Kg, -62 Kg, -70 Kg, +70 Kg
Hommes : -65 Kg, -77 Kg, -85 Kg, +85 Kg
Le système de combat est composé de trois parties :
1) Les coups
Les attaques en parties 1 sont limitées aux parties suivantes : tête, visage, cou, abdomen, poitrine, dos et côtés.
Les coups au visage et à la tête sont strictement interdits pour le critérium.
Les points suivants pourront être donnés dans la partie 1 :
(les coups doivent être donnés avec hikite/hikiashi, équilibre et contrôle)
- Un coup non bloqué (Ippon 2 points)
- Un coup de pied où la jambe est saisie ne peut jamais être compté comme ippon.
- Un coup partiellement bloqué ou auquel il manque un élément du ippon (waza ari 1 point)

2) Les projections, amenées au sol, clés et étranglements.
Les points suivants pourront être donnés dans la partie 2 :
- Etranglements et clés, dans le cas ou un combattant ne peut pas signaler son abandon lui-même, l’arbitre central doit arrêter le combat en annonçant « matte » (ippon 2 points)
- Etranglements et clés avec abandon signalé par le combattant soumis (ippon 2 points)
- Une projection ou amenées au sol parfaite (ippon 2 points). Une projection parfaite amenant la chute de l’adversaire sur le coté ou le ventre ou le dos est comptée comme ippon.
- Une projection ou une amenée au sol imparfaite (waza ari 1 point)
3) Les immobilisations, clés et étranglements.
Les points suivants pourront être donnés dans la partie 3 :
- Etranglements et clés, dans le cas ou un combattant ne peut pas signaler son abandon lui-même, l’arbitre central doit arrêter le combat en annonçant « matte » (ippon 3 points)
- Immobilisations, clés et étranglement avec abandon (ippon 3 points)
- Un contrôle efficace (immobilisation) annoncé par « osaekomi » tenu pendant 10 secondes au moins (10 à 14 secondes) (Waza ari 1 point)
L’immobilisation est annoncée si :
1. Le combattant contrôlé est allongé principalement sur le dos ou sur le ventre
2. Les jambes de tori sont libres
3. Uke est bien contrôlé et ne peut se mouvoir librement. Tori a un bon contrôle au dessus d’uke
4. Le temps d’immobilisation continue même quand :
Le combattant contrôlé est capable d’attraper une jambe de tori
Le combattant contrôlé tourne sur le côté, le ventre ou le dos
Les actions interdites considérées comme fautes légères sont sanctionnées par « shido » et l’adversaire recevra 1 waza ari.
Les actions interdites considérées comme fautes graves sont sanctionnées par « chui », donnent 2 waza ari à l’adversaire.
Les actions interdites considérées comme fautes lourdes et sanctionnées par « hansoku-make ».


PRESIDENT ENS : JOSE MURCIA



  • http://www.regionlrmp.fr/
  • http://www.languedoc-roussillon.drjscs.gouv.fr/
  • http://www.service-civique.gouv.fr/
  • http://www.languedoc-roussillon.drjscs.gouv.fr/-CNDS-Centre-National-pour-le-.html
  • http://www.cfa-sport.com/
  • http://www.ville-meze.fr
  • Lycée Mermoz Montpellier
  • http://www.mizunoshop.fr/sports/judo.html
  • http://www.lespritdujudo.com/
  • https://mobile.creditmutuel.fr/l/fr/SearchList.aspx?sub=true&type=branch&loca=BALMA
  • http://www.leader-sport.com/
  • https://issuu.com/yamatsuki
  • http://occitanie-judo.com/article.php?id=430
  • http://occitanie-judo.com/article.php?id=477
  • http://occitanie-judo.com/article.php?id=151